www.cordes-cosmiques.fr
Site dédié à la construction d'un essai de théorie unitaire (gravitation quantique) basée sur l'étude des algèbres déformées

© Thierry PERIAT Photo personnelle - port de Saint-Raphael, février 2018

Le site poursuit son existence tranquille, loin des remous du monde et des feux de la rampe. Vous trouverez sur la page "Actualité du site" l'accès aux développements les plus récents de mes réflexions et/ou à des commentaires sur des articles parus récemment dans la presse spécialisée. Bonne découverte et bonne lecture.

Vous êtes les bienvenu(e)s sur le site "www.cordes-cosmiques.fr"

 A ceux des lecteurs (celles des lectrices) francophones ne comprenant pas pourquoi un chercheur français, fût-il indépendant, édite ses travaux dans la langue de Molière, mais et aussi dans celle de Sheakspeare, je me permets de rappeler aimablement les premiers paragraphes d'un de nos auteurs les plus engagés pour la démocratie, à une époque où il valait mieux ne pas s'opposer au Roi.

"Nous n’avons séjourné qu’un jour à Com. Lorsque nous eûmes fait nos dévotions sur le tombeau de la Vierge qui a mis au monde douze prophètes, nous nous remîmes en chemin, et hier, vingt-cinquième jour de notre départ d’Ispahan, nous arrivâmes à Tauris.
Rica et moi sommes peut-être les premiers parmi les Persans que l’envie de savoir ait fait sortir de leur pays, et qui aient renoncé aux douceurs d’une vie tranquille pour aller chercher laborieusement la sagesse.
Nous sommes nés dans un royaume florissant ; mais nous n’avons pas cru que ses bornes fussent celles de nos connaissances, et que la lumière orientale dût seule nous éclairer.."

... de Tauris, le 15 de la lune de Saphar, 1711

Montesquieu : « Lettres persanes » ; Lettre première, lettre d’Usbek à son ami Rustan, à Ispahan.