Notion de chiralité
Le sens des choses

Image : Commons Wikipédia - domaine public.

 La chiralité d’une molécule ou d’un objet est une notion dont les étudiants entendent parler au cours de leurs études ; elle n’est donc pas totalement inconnue, en chimie et en biologie. En France, il semble que ce soit Louis Pasteur qui le premier se soit intéressé au sujet en étudiant la déviation de la lumière polarisée dans certaines substances. De là datent les premiers éléments de langage permettant une classification des matériaux (dextrogyres, lévogyres, énantiomères, etc.) Pour autant, elle est longtemps restée un sujet n’attirant pas spécifiquement la curiosité des équipes de théoriciens des particules. Les regards sur le sujet changent. Les doutes sur la nature de la particule détectée et identifiée comme étant le boson de Higgs, le développement récent de nouveaux matériaux (exemple : graphène, de Weyl, etc.) et la course aux supraconducteurs à température ambiante, ont récemment relancé l’intérêt de la communauté.    

Dans la continuité des prémisses exposées sur ce site, en particulier du document ISBN…_140-0 accessible depuis le plan du livre consacré à l’exposé de ma compréhension des espaces temps vides, j’explique comment cette notion de chiralité apparait subrepticement au sein de l’approche mathématique que je promeus.

© Thierry PERIAT, Voir le document : ISBN 65-6, 08 octobre 2018, lien externe.